Vous êtes ici : Accueil > Recettes > Légumes > Pâtisson > Tout savoir sur le pâtisson
Publié : 13 octobre 2013

Tout savoir sur le pâtisson

 Un nouveau légumes ? non ! La preuve le nombre d’ appellations dont Le pâtisson était affublé à la fin du siècle passé : artichaut d’Espagne, artichaut d’Israël, Bonnet d’électeur", "Bonnet de prêtre", "Couronne impériale", "Artichaut de Jérusalem", "Arboufle d’astrakan", "Courge du Congo"... autant de synonymes qui montrent combien ce légume était alors commun.
Un peu d’Histoire...
Le pâtisson est une des courges les plus anciennes : Les Indiens en consommaient avec du maïs et des haricots depuis très longtemps. Après la découverte du Nouveau monde, les Européens en rapportèrent en Europe pour les jardins botaniques, puis pour en faire la culture en tant que légume.
Le terme « pâtisson » est apparu au XVIIIe siècle 
 - soit c’est un mot provençal qui vient du vieux français « pastitz », et qui est donné à cette petite courge parce qu’elle ressemble à un gâteau sorti d’un moule à festons.
 - soit il vient de l’ancien français pastitz, qui l’a emprunté à l’italien pasticum, « pâte ».
Description :
Le pâtisson se distingue des autres courges par son fruit de forme aplatie, circulaire, plus ou moins conique et présentant à sa périphérie des bosses plus ou moins marquées, formant parfois des sortes de cornes redressées. Ce sont généralement des plantes non coureuses. Il en existe diverses variétés. Les fruits, dont le poids varie le plus souvent entre un et deux kg, peuvent être blancs, vert jaune, orangés, ou panachés de ces diverses couleurs.

Un peu de botanique...
Le pâtisson est une plante annuelle de la famille des cucurbitacées, cultivée comme légume . Comme le courgeron, les pâtissons sont des cultivars issus de la variété botanique Cucurbita Pépo , une forme de courge
Le pâtisson au fruit tendre permet d’élargir la gamme des légumes dans le plein été. Comme la courgette,le pâtisson se récolte à demi-maturité. Les Semis se font de fin Avril à Mi Mai . Sa récolte débute en juillet et s’étant jusqu’au début de l’automne
 
Son Goût ...
Ce qui lui est reproché ? Son goût, ou plutôt son absence de goût… Ce qu’on aime ? Sa saveur délicate entre l’artichaut et la courgette.
 
Ses Bienfaits ....
Le Pâtisson est un légume de diversification original, savoureux et léger, tendre et digeste. Peu énergétique- 22 kcal au 100 g, (3 G – 1,6 P – 0,4 L), 17 mg en vitamine C - considéré comme étant un légume à haute densité vitaminique et minérale. , il permet de varier les menus des régimes-minceur,
Grâce à son éventail minéral et vitaminique bien diversifié, le pâtisson participe efficacement à la couverture des besoins nutritionnels de l’organisme. aliments à haute densité minérale et vitaminique Cette courge nous propose un cocktail de vitamines comme la vitamine B1 (210 µg pour 100 g), ainsi que les vitamine A et C (17 mg en vitamine C) et B6 .Le pâtisson est également une source de fer, mais moins bien absorbé que le fer d’origine animale.

 
 Comment les choisir ?
Pour les manger cru ,le mieux est de les acheter assez petites, comme pour les courgettes.il est conseille de les choisir pas plus larges que la paume de votre main.
Sinon, choisissez un pâtisson ferme très coloré, blanc,vert, jaune vif, ou orangé avec une queue épaisse et verte. 
Comment les conserver ?
Les jeunes pâtissons printaniers sont récoltés à mi-maturité et doivent être consommés rapidement. Ils peuvent se conserver de 3 à 5 jours mais sont toujours meilleurs le jour même ou le lendemain.
En automne, à la récolte des fruits mûrs, ils se conservent plusieurs semaines et ont un léger goût de cœur d’artichaut. Privilégiez un endroit frais à l’abri de la lumière.
Sinon, si vous en avez une consommation rapide faites en un atout déco de votre cuisine !

Comment les cuisiner ?
Quand votre pâtisson est de petite taille avec une peau fine, inutile de le peler, ce qui de toute façon doit être assez périlleux, en raison de sa forme cannelée. il peut se manger cru coupé en fines lamelles et ajouté à une salade.
Sinon il est préférable de le manger :
 - Entier à l’eau bouillante environ 30 à 40 minutes, selon la taille (20 minutes pour des petits)
 - Cuit au four après l’avoir coupé en deux, évidez et farci, comptez 40 minutes (toujours à adapter à la taille)
 - On peut aussi les peler et les couper en tranches fines ou en dés, puis les cuire à l’étouffée ou les gratiner 10 min.