Vous êtes ici : Accueil > Recettes > Légumes > Patate douce > 10 façons de cuisiner la patate douce
Publié : 14 décembre 2017

10 façons de cuisiner la patate douce

La patate douce, c’est la cousine sucrée de la patate classique qui est cultivée dans les régions tropicales du globe... Mais aussi à LEVERA !!! Qu’on préfère la patate douce à chair blanche (plus farineuse) ou à chair orange (goût assez proche du potimarron), on apprécie toujours sa saveur délicatement sucrée et sa jolie couleur, et ce aussi bien en entrée, en plat qu’en dessert !

EN PURÉE

En automne, la patate douce vole la vedette à la patate pas douce dans la cuisine ! Et la première recette que l’on pense à faire avec de la pomme de terre, c’est souvent de la purée. Ça tombe bien, la patate douce est tout simplement géniale en purée ! Pour ce faire, il suffit de l’éplucher, de la couper en morceaux, et de la faire cuire 20 minutes à la vapeur. Ensuite, on l’écrase avec un peu de beurre (ou d’huile) et de crème, on rajoute du sel et du poivre et... miam !

EN MUFFIN

La patate douce, on l’aime pour son petit goût sucré. Alors pourquoi on la réserverait seulement à nos préparations salées ? Et oui : pour surprendre un peu nos papilles avec des textures et des saveurs qui changent, si on tentait des muffins de patate douce ? Légers, moelleux, pas trop sucrés et délicieusement orangés, les essayer c’est les adopter. A noter que la patate douce se marie très bien avec les pommes et les poires...

EN FRITES

En France, on adore les frites. Mais si on en a un peu marre de faire des frites avec de la bintje ou de la agata, à l’AMAP on a aussi de la patate... douce ! Ce qu’il y a de génial avec les frites de patate douce, c’est qu’on peut les faire cuire sans huile de friture, mais directement au four ! Pour ce faire, il suffit de découper une patate douce en frites, de disposer les frites sur une plaque de cuisson garnie d’aluminium, de mettre un peu d’huile d’olive dessus et hop, 45 minutes au four à 180°C. Résultat : des frites délicieuses et croustimoelleuses, bien moins grasses que des frites classiques.

EN GRATIN

Si la patate classique a son gratin, il n’y a pas de raisons qu’on ne puisse pas également cuisiner la patate douce dans un délicieux gratin. D’autant que la recette reste assez similaire : de la patate, de la crème, du lait, du beurre, de la muscade, et un plat qui va au four ! Et côté dégustation, c’est toujours un régal, parfait pour accompagner une viande pour un bon repas d’automne ou d’hiver...

EN TARTE

Pour manger de la patate en tarte, il y a une condition à respecter : que la patate soit douce ! Et si on veut surprendre un peu nos invités avec un dessert sucré original, la tarte à la patate douce fera incontestablement l’affaire. Très facile à préparer (il suffit de mélanger la patate douce écrasée avec du miel, de la vanille, de la cannelle, des œufs, de la crème, de la farine et du sucre et de déposer le tout sur un fond de tarte), la texture de la tarte de patate douce est à peu près similaire à celle du flan. Un joli flan orange et moelleux, qui dit mieux ?

EN CHIPS

Comme toute pomme de terre qui se respecte, la patate douce a quand même un petit faible pour les fritures... Ça tombe bien : les chips de patate douce, c’est tout simplement délicieux ! Et en plus, c’est super simple à faire : il suffit d’éplucher et de découper la patate douce en rondelles assez fines, de les rincer, de les sécher, et de les plonger dans de l’huile de friture chaude. Une fois égouttées dans du sopalin, elles sont prêtes à être dégustées avec un peu de sel !

SAUTEE à la poêle

Voici une manière toute simple de savourer de la patate douce : l’éplucher, la couper en petits cubes, et la faire revenir une demi heure dans une poêle avec de l’huile. La patate douce sera tendre et savoureuse, un vrai régal. En fonction de nos goûts, on peut également rajouter des épices comme le paprika, le ras el hanout, le thym, etc